Annoncé pour le 1er décembre, le mega-fichier compilant les données de santé des Français, inquiète de toute part. Le gouvernement se veut rassurant.