Comment, avec leur puce espionne, les Chinois auraient créé la backdoor idéale
 
Bloomberg

L’implant matériel s’appuyait sur les puces BMC de la carte mère, un composant qui peut communiquer avec l’extérieur et qui dispose d’un accès privilégié à différentes parties du système.

Votre opinion

Postez un commentaire