Centres d'appels : le recours aux sites offshore progresse

Mis à jour le
Centres d'appels : le recours aux sites offshore progresse
 

En 2011, les centres d'appels à l'étranger représentaient 33 % des sites des prestataires du syndicat SP2C, contre 30 % en 2010.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • pchcap59
    pchcap59     

    Le recours à l'offshore n'améliore pas la qualité de service surtout pour régler des problèmes de facturation ou de paiement.
    Les opérateurs sont en position de force et le client est souvent le dindon de la farce.
    il faudrait un organisme où le client pourrait facilement porter réclamation avec indemnités à la clé. Ca inciterait les sociétés à avoir un bon service client avec des gens formés qui comprennent bien les processus et le client

Votre réponse
Postez un commentaire