Affaire Magdane : YouTube n'est pas tenu de donner les noms

Affaire Magdane : YouTube n'est pas tenu de donner les noms
 

L'humoriste a obtenu des dommages et intérêts. Il demandait aussi les coordonnées d'utilisateurs ayant posté illégalement certains de ses sketches, sans succès.