En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

En 2012, la facture moyenne mobile a chuté à 20,60 €/mois

En un an, la facture moyenne d'un client mobile a baissé de 14,5 %, à 20,60 euros, soit 3,50 euros d'économies chaque mois par abonné.

laisser un avis
agrandir la photo
Le consommateur a gagné du pouvoir d'achat dans la téléphonie mobile en 2012.  La facture moyenne des abonnés mobiles a ainsi baissé de 14,5% en un an à la fin de 2012 pour descendre à 20,6 euros, revèle l'observatoire trimestriel des marchés des communications électroniques en France de l'Arcep.
En un an, l'usager aura ainsi économisé en moyenne 3,50 euros par mois. L'arrivée tonitruante de Free Mobile en janvier 2012 a clairement précipité les baisses de prix se répercutant directement sur la facture mobile du client.
Que de chemin parcouru au bénéfice du consommateur ! Quatre ans auparavant, au troisième trimestre 2008, la facture mobile moyenne dépassait 28 euros et atteignait encore 27,3 euros, au troisième trimestre 2010.
L'inflexion à la baisse n'est intervenue qu'à la fin 2011, au moment du lancement des offres low cost avec carte SIM des opérateurs traditionnels (Sosh, B&You, Red) qui anticipaient déjà l'arrivée du quatrième opérateur mobile.
La facture mensuelle moyenne par client des opérateurs mobiles est calculée en divisant le revenu des services mobiles (revenus voix et données) par une estimation du parc moyen de clients (hors cartes Machine to Machine) du trimestre N rapporté au mois. Cet indicateur, qui n'intègre pas les revenus de l'interconnexion, ni ceux des services avancés, est, rappelle l'Arcep, distinct du revenu moyen par client (ARPU), indicateur faisant foi chez les opérateurs.
Source : Observatoire trimestriel des marchés des communications électroniques en France (Arcep)
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'Arcep pourra sanctionner un opérateur "par anticipation"
La 4G disponible chez Sosh [MAJ]
3G/4G: Bouygues Telecom offre un week-end d'Internet mobile illimité
Après Free, B&You va répliquer très vite avec des forfaits 4G
Pour Bouygues Telecom, "la révolution 4G est en marche"
Mutualisation de réseau: Fleur Pellerin défavorable à la requête de Free
Grand Talk : Stéphane Richard en direct du show Hello (vidéo replay)
Roaming: un quart des Européens en voyage dans l'UE éteint son mobile
Mobile : 76,7 millions de cartes SIM étaient en circulation fin 2013
Mutualisation: l'accord entre SFR et Bouygues secoue le marché des mobiles
Mutualisation des réseaux SFR et Bouygues : les clés pour comprendre
Partage des réseaux SFR et Bouygues : les clés pour comprendre
Mobile: Orange renouvelle son contrat avec TDF pour héberger ses antennes
Mobile: Bouygues Telecom et SFR finalisent le partage de leur réseau
Le réseau 4G de Free s'ouvre aux iPhone 5c et 5s
Vers la fin du roaming ?
Une fusion entre opérateurs mobiles, scénario non souhaité en haut lieu
Une fusion entre opérateurs mobiles, scénario non souhaité
A.Montebourg: "L'Etat exigera des contreparties à l'octroi de fréquences"
Internet et téléphonie fixe en tête des dépenses des entreprises en 2012