En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Twitter ne communiquera pas l’identité des twittos racistes

Twitter estime que seules les autorités américaines peuvent l'autoriser à collaborer avec la justice française en fournissant l’identité des auteurs des tweets racistes.

laisser un avis
Sur la Toile, l’anonymat a ses avantages et ses inconvénients. Il permet de dialoguer ouvertement en préservant son identité. Mais sur Twitter, la dissimulation de son identité est devenue un moyen de publier des messages ouvertement racistes, donc répréhensibles par la loi, sans risquer de répondre de ses actes devant la justice.
Depuis l’automne dernier, des tweets haineux se dissimulant derrière l’humour polluent le site de microblogging. Cette marée a conduit quatre associations antiracistes à assigner en justice le réseau social américain. L'Union des étudiants juifs de France (UEJF), « J'accuse – action internationale pour la justice », SOS racisme, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) et le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) réclament l’identité des auteurs de tweets pour déposer une plainte pour incitation à la haine raciale.
Le problème est que la liberté d’expression est garantie par le premier amendement de la Constitution américaine et que cette affaire ne va pas la remettre en cause. Twitter, qui ne dispose pas de filiale en France, n’est soumise qu’au droit américain. Cette affaire met en lumière un vide juridique propre au Web.

« Un jeu commercial très hypocrites »

C’est l’argumentation de Me Alexandra Neri, avocate de Twitter, pour s’opposer à cette demande des autorités françaises. Lors de l'audience de référé qui a eu lie ce mardi 8 janvier, elle a fait valoir le fait que « les données sont collectées et conservées aux Etats-Unis » par Twitter, société basée à San Francisco et soumise à la loi américaine. « Dois-je me soumettre à la loi des différents pays où j'exerce ? Je ne sais pas », s’interroge-t-elle en constatant « l’un énorme vide, un point d'interrogation ».
Aussi, pour répondre à la demande de la justice, ou pour ne pas y répondre, le réseau social s’en remet aux autorités de son pays. Pour obtenir ces informations, la France devra délivrer une « une commission rogatoire » pour que la justice américaine récupère les données, ou engager une procédure « d'exequatur » aux États-Unis afin que le jugement français soit ratifié par un juge américain.
Pour Me Stéphane Lilti, l'avocat de l'UEJF, « Twitter joue un jeu commercial en élevant un ensemble d'obstacles juridiques pour ne pas avoir à respecter ses obligations », a-t-il estimé, dénonçant les arguments « très hypocrites » de la société. La juge Anne-Marie Sauteraud rendra sa décision le 24 janvier.
Avec 5,5 millions d'utilisateurs, la France arrive au 7e rang des pays qui utilisent le plus Twitter, selon le dernier rapport du cabinet d’analyses Comscore.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pourquoi les entreprises doivent elles mesurer et suivre leur e-réputation ?
Twitter propose un calendrier pour planifier vos campagnes
Dick Costolo (Twitter) : « pour être franc, nous aurions pu faire mieux »
L'audace est une garantie de succès dans la digitalisation d'une entreprise
Vaste offensive de Twitter dans la publicité
Les 6V du Big Data sur les médias sociaux
Twitter lance en France un outil publicitaire lié aux programmes TV
Twitter, un véritable outil d’informations et de veille pour les professionnels
La double vie des politiques sur Twitter
Biz Stone: « en quelques jours, Jelly a attiré plus de monde que Twitter en un an »
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Twitter, ou l’oiseau qui veut se faire aussi gros que Facebook ?
Twitter n'a toujours pas dégagé un dollar de bénéfice
La gendarmerie nationale ouvre son compte Twitter
Jelly, une application pour poser des questions à ses amis en photo
En Australie, les requins tweetent pour annoncer qu’ils approchent des côtes
Frédric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté
François Hollande relance sa comm' en revenant sur Twitter
Les conseils du DG France de Twitter aux marques
Photos de stars nues : Jennifer Lawrence fait déréférencer un site par Google