En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Que Choisir : éviter les mauvaises surprises des SMS surtaxés

Pour éviter que sa facture mobile s'envole, Que Choisir rappelle l'existence d'innovations récentes pour mieux gérer l'achat de contenu multimédia.

laisser un avis
Les micropaiement par mobile comme les SMS surtaxés sont la source de surfacturation non-désirées
agrandir la photo
L'association Que Choisir rappelle opportunément que les litiges portant sur les achats par téléphone mobile de contenu multimédia (sonneries, jeux, logos, météo), notamment au moyen de SMS surtaxés ou du système Internet +, peuvent être évités grâce à des nouveaux services et à une meilleure information des internautes.
Pratiques mais pas forcément transparents, ces systèmes de micro-paiement sont la cause de nombreux litiges, tels que des achats non désirés ou des utilisations par un tiers (un membre de la famille) s'ajoutant directement à la facture de l'abonné mobile.
Depuis quelques semaines, le site www.infoconso-multimedia.fr, de l'association française du multimédia mobile, propose des informations pratiques mais permet aussi une aide au désabonnement de tels services d'achat de contenu multimédia. L’utilisateur est guidé pas-à-pas dans cette démarche selon son type d'abonnement et son opérateur. Pour l’instant, cette procédure est réservée aux clients (forfaits ou carte prépayée) d’Orange, SFR et Bouygues Telecom.
Depuis le printemps 2012, le prix du service, rappelle Que Choisir, doit systématiquement apparaître à côté du numéro à composer dans des caractères suffisamment gros pour être parfaitement visibles. Le fait que l’achat soit soumis à la souscription d’un abonnement doit également être indiqué. Par ailleurs, le client doit systématiquement recevoir un SMS ou un e-mail de confirmation reprenant ces informations.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les appareils connectés plombent la facture d’électricité
Loi Hamon : dix mesures pour mettre votre site marchand en conformité
E-commerce : ce que va changer la loi consommation
La box Wiser permet de piloter sa maison avec sa tablette
Près de 10 000 postes à pourvoir dans le numérique en 2014
CES 2014 : Sony mise sur l'audio haute résolution
Douze députés veulent éradiquer l’IP Tracking
0,7 % de croissance pour les éditeurs de logiciels en 2013
Les achats en ligne gagnent du terrain sur les boutiques physiques
Baromètre Hadopi : les usages illicites progressent légèrement
En France, le marché publicitaire croît de 4% grâce au numérique
L’éditeur français Soget modernise l’informatique du port d’Abidjan
Comment maîtriser la dépense énergétique des PC
Sony réduit ses objectifs de ventes de produits grand public
Projet de loi Consommation : les associations sont satisfaites
Le projet de loi Consommation se penche aussi sur les droits du cyberclient
Mobiles : les plaintes d'utilisateurs en hausse de 21 % en 2012
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France (3)
Les écrans mobiles boostent la consommation de télé en ligne