En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

83 % des achats non-alimentaires se font toujours en magasin

Même si les Français consultent régulièrement les sites de vente en ligne, une étude menée par Fullsix, agence de communication et de conseil, indique que la majorité des achats se font dans les commerces physiques.

laisser un avis
Le marché de l'e-commerce en France devrait peser 45 milliards d'euros en 2012 a déclaré dernièrement la Fevad.Mais même si Internet prend de plus en plus de place dans la stratégie des enseignes, plus de huit achats non-alimentaires sur dix (83 %) continuent de se faire en magasin indique une étude Fullsix publiée mardi 20 novembre 2012.
Si les consommateurs se connectent aux sites Internet des enseignes non-alimentaires, ce n'est pas obligatoirement pour passer commande. Ainsi seuls 48 % des internautes finissent par acheter après avoir consulté un site commerçant et seulement 5 % sur le site lui-même. L'étude montre également que sur 100 visiteurs d'un site Web, 72 se rendent ensuite dans un magasin pour concrétiser leur achat. De la même façon, le repérage en magasin ne donne pas forcément lieu à un achat, les clients se tournant à 60 % vers le site Web de l'enseigne qu'ils viennent de visiter, avant de se décider à acheter ou pas.

Choisir en ligne, acheter en boutique

55 % des personnes interrogées déclarent combiner les deux modèles avant d'acheter : ils choisissent en ligne, avant d'aller acheter en magasin ou vice-versa. De fait, dans une étude publiée par l’Ifop en septembre dernier, 25 % des Français admettaient aller voir les produits en magasin pour ensuite les acheter sur Internet. Ce chiffre atteint même 60 % pour les personnes à la recherche de produits high-tech ou électroménagers.
Ce comportement « cross canal » est plus ou moins marqué selon les types d'enseignes : il est particulièrement notable dans les enseignes de bricolage et jardinage (68 %), de sport (59 %) ou de maison et électroménager/hi-fi (54 %). Il est un peu moins important pour les enseignes de téléphonie (39 %). Parmi les bons élèves, des enseignes comme Décathlon ou encore H&M transforment respectivement 87 % et 86 % des visites sur leur site en achats en magasin.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Cdiscount part à la conquête du marché belge
Watsize trouve des vêtements à votre taille
Orange lance un site d’e-commerce aux Etats-Unis
Ingenico se prépare à racheter GlobalCollect pour 820 millions d'euros
Apprenez à cerner ces cinq profils de cyberconsommateurs
L’e-commerce emploiera près de 100 000 personnes en France d’ici la fin de l’année
E-commerce : les ventes ont progressé de 11% au 1er trimestre
Affaire Leboncoin : de la liberté d’insérer un lien hypertexte
Voyages-SNCF vend un billet de train sur mobile toutes les 3 secondes
Casino veut coter ses activités e-commerce au Nasdaq
Amazon aurait pris une participation de 25 % dans Colis Privé
iBeacon : Attention de ne pas laisser le loup entrer dans la bergerie !
Loi Hamon : dix mesures pour mettre votre site marchand en conformité
Hiroshi Mikitani (Rakuten) : « Viber va devenir une porte d’entrée de l’e-commerce »
Un nouveau fichier informatique pour lutter contre la contrefaçon
Carte bancaire et paiement en ligne : les nouvelles recommandations de la Cnil
Malgré la crise, 72% des e-commerçants se disent optimistes pour 2014
Commerce en ligne : ce que change la loi sur la consommation
Gemmyo.com fait le pari des bijoux pour hommes
Scission de Google : le gros coup de bluff du Parlement