En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

L’ADSL et la téléphonie illimitée à 10 euros par mois chez Alice

Iliad lance son offensive sur l’accès à Internet d’entrée de gamme. Ses tarifs commencent à 9,99 euros, sans la télévision, ni l'abonnement France Télécom. Le triple play, revient à 25,30 euros par mois la première année en incluant les frais d’activation.

laisser un avis
Alice fait son come-back… sur le terrain du low cost. Un peu délaissée depuis le lancement de la Freebox Révolution, l'autre marque d’Iliad, maison mère de Free, commercialise à partir d’aujourd’hui le forfait AliceBox Initial à 9,99 euros par mois pour un accès à Internet à haut débit (ADSL 2+), modem inclus.
agrandir la photo
Une formule à prix plancher et dépouillée, sans la télé sur IP, mais qui inclut tout de même les appels téléphoniques illimités vers les postes fixes pour 60 destinations, dont la France. Le bouquet de 60 chaînes est disponible en option (sous réserve d'éligibilité), à 1,99 euro par mois (le décodeur est prêté gratuitement).
Il faut également prendre en compte l’option de dégroupage total, facturée tout de même 9,99 euros par mois, indispensable pour s’affranchir du paiement de l’abonnement France Télécom (à 16 euros par mois).

Des frais d'activation de 40 euros

Au bout du compte, le triple play revient ainsi à moins de 22 euros, ce qui en fait l’offre la moins chère du marché. Si l’on ajoute les frais d’activation – obligatoires – de 40 euros, le coût de la formule est de 25,30 euros par mois la première année. Pas si mal, alors que les tarifs des opérateurs pour le triple play sont passés au-dessus des 30 euros depuis la hausse de la TVA. A ce tarif, on ne dispose pas d'un matériel dernier cri, le modem AliceBox n'étant pas du même niveau que les équipements plus récents (Wi-Fi b par carte PCMCIA, deux ports USB, un port Ethernet seulement).
Les plus critiques relèveront également que l’offre est réservée aux nouvelles souscriptions, et uniquement dans les zones dégroupées (ce qui fait 24 millions de lignes selon Iliad). Notez également que l’opérateur facture 45 euros en cas de fermeture de la ligne.
Avec ce forfait, Iliad se positionne très clairement sur le terrain de l’entrée de gamme mais répond aussi aux sollicitations du gouvernement dans le dossier de l’Internet social. Il y a quelques jours, l’opérateur s'était vu reprocher son manque d’implication, ainsi que nous l'avait confié un membre de l'administration participant à une une table ronde sur le sujet : « Free parle beaucoup, répète volontiers qu’il est l’inventeur du triple play, mais concrètement il n’a rien proposé. » Jusqu’à aujourd’hui.

Détail de l'offre AliceBox Initial (source : Iliad)

Communications téléphoniques :
appels inclus vers les fixes (hors numéros courts, spéciaux, surtaxés, ou support de services autres que de communications interpersonnelles) de : Açores, Alaska, Allemagne, Andorre, Angleterre, Autriche, Baléares (îles), Belgique, Brunei, Bulgarie, Canada, Canaries (Espagne), Chypre, Chypre (partie turque), Danemark, Ecosse, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande, France métropolitaine, Gibraltar, Grèce, Guadeloupe, Guam (Etats-Unis), Guernesey (Royaume-Uni), Hawaii, Hongrie, Irlande, Irlande du Nord, Islande, Israël, Italie, Jersey (Royaume-Uni), Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Madère (Portugal), Malte, Martinique, Monaco (principauté), Norvège, Panama, Pays-Bas, pays de Galles, Pologne, Portugal, République tchèque, Réunion (île), Roumanie, San Marin, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Vatican, Venezuela.

Assistance téléphonique :
incluse dans le forfait si l'appel est émis depuis l'AliceBox.

Durée d'engagement :
12 mois, puis l'abonnement est tacitement renouvelé par tranches d'un mois.

Frais supplémentaires :
– 40 euros pour l'activation de la ligne ;
– 45 euros en cas de fermeture de la ligne.

Equipement fourni :
– décodeur TV ;
– modem AliceBox.

Offre proposée aux nouveaux abonnés (hors abonnés Alice et Free actifs ou ayant résilié leur contrat depuis moins de trois mois et hors cas de construction de ligne) en zone dégroupée, sous réserve de compatibilité technique et d'éligibilité.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Télécoms: Orange teste la 4G pour l'accès très haut débit fixe
Un arrêté encadrera la publicité des opérateurs sur le haut débit fixe
La France a 1,76 million d'abonnés très haut débit sur réseaux fixes
Télécoms : craintes sur l'impact du VDSL 2 sur la fibre optique
Internet : les abonnés n'ont pas en Europe les hauts débits promis
Numéricable met un navigateur web et YouTube dans sa box Fibre
Haut débit : Bouygues Telecom généralisera le VDSL2 fin 2013
Haut débit : SFR va tester la technologie VDSL 2 en Aquitaine
Haut débit : OVH déploiera la technologie VDSL 2 à l'automne 2013
Deutsche Telekom ouvre la brèche du bridage haut débit fixe
Une étude confirme la baisse des débits du réseau ADSL de Free
Le nouveau Wi-Fi pour atteindre 7 Gbits/s, c’est pour très bientôt
Auchan arrête ses box haut débit
L’Europe élargit le spectre alloué à la 4G
Le "super wifi" utilise la TNT pour raccorder les abonnés à Internet
La Commission européenne exhorte les Etats membres à investir dans le haut débit
La fibre optique jusqu'à l'abonné décolle toujours lentement
Rachat de SFR: l'Autorité de la concurrence mènera une enquête approfondie
Virgin Mobile met de la 4G dans ses forfaits
Mobile : seulement un Français sur cinq a l'intention de s'abonner à la 4G