En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Douze internautes condamnés pour contrefaçon de films

La justice vient de condamner à des amendes douze personnes pour avoir échangé des milliers de copies de films entre 2002 et 2006. L’une d’elles est un ancien policier.

laisser un avis
Le tribunal correctionnel d‘Avesnes-sur-Helpe (Nord) a reconnu en fin de semaine dernière la culpabilité de douze prévenus dans une affaire de contrefaçon de films. Ils sont condamnés à verser à titre de dommages et intérêts entre 1 500 et 4 200 euros aux organismes de collecte des droits, qui se sont portés parties civiles dans cette affaire, indique La Voix du Nord.
Près de 10 000 copies ont été retrouvées aux domiciles de ces personnes. Elles avaient organisé un véritable troc de DVD pirates (films téléchargés ou copie d'originaux) de 2002 à 2006. Au cœur de ce réseau se trouvait notamment un policier à la retraite.
En février 2002, le service de recherches judiciaires et de documentation de la gendarmerie nationale enquête sur un site dédié au partage de vidéos. L'un de ses utilisateurs est rapidement identifié. Il s'agit d'un ancien de la police de l'air et des frontières chez lequel les forces de l'ordre retrouvent plus de 2000 copies de films, dont certaines prêtes à être expédiées. L'homme téléchargeait des films, les gravait pour les échanger par voie postale avec d'autres internautes.

254 000 euros de préjudice estimé

Lors de leurs auditions par la cour, les prévenus ont affiché une ligne de défense identique. Ils ont affirmé ne pas avoir conscience de transgresser la loi en procédant de la sorte. L'un a expliqué : « Je voulais juste améliorer ma vidéothèque et en faire profiter mes amis et ma famille ». Un autre s'est interrogé : « Pourquoi ne pas faire fermer ces sites si c'est interdit ? », rapportait fin avril, lors des auditions, le journal local La Sambre.
L'argument a été balayé par les avocats de la Société pour l'administration du droit de reproduction mécanique (SDRM). Le bras droit de la Sacem et les syndicats de l'industrie cinématographique ont estimé que les accusés disposaient de suffisamment d'informations. Ils ont estimé que le préjudice subi par les ayants droit se chiffrait à 254 000 euros.
La défense a, quant à elle, invoqué le droit à la copie privée. Mais ses plaidoyers n'ont pas convaincu le tribunal. Les amateurs de copies pirates ont jusqu'au 24 novembre prochain pour payer leur dû.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Comment sécuriser votre Windows XP sans les mises à jour de Microsoft ?
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : nos jeux Free to Play préférés du moment sur PC et mobile
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Popcorn Time, le nouveau cauchemar de Hollywood (Vidéo)
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Megaupload : le mandat de perquisition chez Kim Dotcom, finalement jugé légal
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
L'usage personnel et intensif de l'Internet au travail reste une faute
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine