En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

YouTube sous-titre automatiquement les vidéos de langue anglaise

D'abord testé auprès de chaînes partenaires, l’outil du site s’étend désormais à toutes les vidéos en anglais. Les autres langues suivront plus tard.

laisser un avis
Google pense aux malentendants et aux sourds. Le site de partage de vidéos étend l'emploi de son outil de sous-titrage automatique à toutes les vidéos. Dans un premier temps, en raison de la lourdeur du déploiement, seuls les clips de langue anglaise sont concernés. Les autres viendront plus tard.
Cet outil ne fonctionne qu'avec les films pour lesquels l'internaute qui les a mises en ligne a accepté la traduction automatique. Pour cela il suffit de cliquer sur le bouton Caption File au moment où l'on transfère (upload) la vidéo. L'opération nécessite un certain temps, qui peut aller jusqu'à plusieurs heures.
Les sous-titres sont par défaut en anglais. Néanmoins, il est possible de les traduire. Pour cela il suffit d'ouvrir le menu en bas du lecteur, de sélectionner Traduire les sous-titres puis d'opter pour la langue de son choix. Une cinquantaine de traductions sont disponibles dont le thaï, l'afrikaans, le croate ou le français, etc. (voir ci-dessous un exemple avec une intervention de Barack Obama).

« Le sous-titrage automatique utilise les algorithmes de traduction voix-texte de Google Voice Search pour générer automatiquement des sous-titres dans les vidéos quand l'utilisateur en fait la demande », explique YouTube sur son blog. Le service n'est pas complètement nouveau, mais il était réservé jusque-là à un petit groupe de partenaires du site. Dorénavant, monsieur et madame Tout-le-monde peuvent y recourir.

Quelques ratés dans la reconnaissance vocale

Toutefois, cet outil est susceptible de ne pas fonctionner dans certains cas. « Comme toutes les applications de reconnaissance vocale, le sous-titrage automatique demande un fichier audio de bonne qualité. Les vidéos avec un bruit ambiant ou une voix assourdissante ne peuvent pas être sous-titrées », poursuit YouTube.
De plus la technologie de reconnaissance vocale et la fonction de traduction sont imparfaites. « Vous devez vérifier que les sous-titres soient corrects avant de les mettre en ligne », poursuit le site, sans toutefois fournir de moyen pour corriger le texte.
De son côté, France 24 vient de lancer un système de sous-titrage sur son lecteur vidéo HD. L'Internaute peut suivre le script du reportage comme s'il lisait un téléprompteur.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
01LIVE HEBDO #23 : le debrief de l'actu high-tech (vidéo replay)
Test Chromecast : points forts et points faibles de la clé TV Google (vidéo)
CES 2014 : YouTube streamera de la 4K grâce au nouveau codec de Google
Endemol va lancer un bouquet de chaînes sur YouTube et consorts
Vidéo : l'application YouTube va débarquer sur la Nintendo 3DS
YouTube pourrait lancer un service de streaming musical pour concurrencer Spotify
Pourquoi et comment créer sa chaîne de télé sur Youtube
Phone Apps #16 : MixBit, Twitter Music, 6tag, Plants vs Zombies 2...
Le roi de YouTube est PewDiePie, un gamer suédois de 23 ans
Google rejette à nouveau l'appli YouTube pour Windows Phone
YouTube : la diffusion en direct disponible aux chaînes ayant 100 abonnés
L'avenir de Dailymotion ? Il est à l'intérieur d'Orange, selon son PDG
L'avenir de Dailymotion ? Il est à l'intérieur d'Orange, selon son PDG
Arcep : Free ne « discrimine » pas YouTube, le réseau est « congestionné »
Sur le Web, Lacoste retrouve une seconde jeunesse
Orangina fait le buzz avec un court métrage de Youtubers
WWDC 2013 : l’iOS7 rêvé des Internautes en vidéos
Microsoft présente Windows 8.1 en vidéo sur YouTube
Le joueur du grenier : « Je ne suis pas une icône du rétrogaming ! »