En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Vingt cartes mémoire au format SDHC de 16 et 32 Go

Toutes les cartes de ce dossier disposent d'une vitesse d'écriture supérieure à quatre mégaoctets par seconde. Découvrez le verdict de nos tests.

laisser un avis
Elles sont partout ! Dans votre appareil photo, dans votre caméscope numérique, dans votre ordinateur portable et parfois aussi dans votre téléphone ou votre baladeur multimédia. Inventées en 1999 par SanDisk, Matsushita et Toshiba, les cartes mémoire flash SD (Secure Digital) ont pris le pas sur les autres familles de cartes mémoire. Il faut dire qu'une carte SD n'est guère plus grande qu'un timbre (32 x 24 x 2,1 mm), très légère (2 g) et assez solide.
La première génération de cartes était limitée en stockage à 2 Go, d'où l'arrivée en 2006 des cartes SDHC (SD High-Capacity) qui offrent des capacités de 4 à 32 Go. Les cartes SD et SDHC sont physiquement identiques, ce qui peut poser un problème si vous insérez une carte SDHC dans un lecteur SD (le lecteur détectera la carte, mais sera incapable de la lire). En revanche, les lecteurs SDHC lisent les cartes SD. Ils sont présents sur la quasi-totalité des ordinateurs portables actuels, mais existent aussi sous la forme de petits boîtiers externes USB. D'ailleurs, certains constructeurs proposent des packs avec carte et lecteur (Integral et Transcend, par exemple).
L'utilisation des cartes SD dans les appareils photo et les caméscopes numériques pose le problème des vitesses de transfert. En effet, la taille des photos augmentant régulièrement (la barrière des 10 millions de pixels est franchie) et les caméscopes enregistrant désormais en haute définition, les cartes mémoire doivent être de plus en plus rapides, faute de quoi vous risquez de devoir patienter entre deux photos ou d'obtenir des vidéos saccadées.

Une histoire de vitesse d'écriture et de lecture

Une certaine confusion a régné pendant longtemps chez les constructeurs pour indiquer les vitesses. Ainsi, les cartes portaient des mentions de type « 133X » sans que l'on sache exactement à quoi les X correspondaient, et surtout s'il s'agissait de vitesse de lecture ou d'écriture. C'est pourquoi, l'organisation SD Association (www.sdcard.org) a défini le concept de classes qui garantit une vitesse d'écriture minimale : 2 Mo/s pour la classe 2 ; 4 Mo/s pour la classe 4 et 6 Mo/s pour la classe 6. Les constructeurs de caméscopes numériques HD, par exemple, recommandent l'utilisation de cartes de classe 4, voire de classe 6.
Sur les vingt cartes testées, toutes portent une indication sur leur numéro de classe. En revanche, les constructeurs se montrent peu prolixes sur les vitesses. Ainsi, nous avons trouvé quelques indications chez SanDisk, Lexar, Panasonic et Dane-Elec. Mais nous sommes très loin d'avoir des informations complètes et précises sur les vitesses de lecture et d'écriture.
A l'issue des tests de rapidité, nous avons constaté que les cartes 32 Go de classe 6 sont bien plus rapides que celles de classe 4. Ce qui n'est pas toujours le cas pour celles de 16 Go : la carte Emtec classe 4, par exemple, offre les mêmes performances que la carte Transcend classe 6 !

Elles ont toutes une certaine classe !

Il ne faut donc pas oublier que les classes correspondent à des vitesses minimales. Autre constatation, plusieurs cartes obtiennent des résultats quasiment identiques. Ce qui veut dire tout simplement que les composants utilisés sont les mêmes.
En 16 Go, la carte Integral classe 4 est identique à la PNY Optima classe 4 et à la Kingston classe 4. La carte Dane-Elec Ultimate Pro classe 6 est identique à l'Ultima Pro classe 6 d'Integral, tandis que la Verbatim classe 6 a les mêmes résultats que l'Emtec classe 6.
Du côté des 32 Go, nous avons mesuré les mêmes performances entre la Kingston classe 4, l'Integral classe 4 et la PNY Optima classe 4. Cela est parfois d'autant plus intéressant que les écarts de prix peuvent atteindre 10, voire 20 euros entre deux modèles similaires.
Enfin, toutes les cartes que nous avons testées se révèlent très mal adaptées à la lecture et à l'écriture de fichiers de quelques kilo-octets. Heureusement, les débits augmentent avec la taille des fichiers. Les meilleurs résultats sont obtenus pour les transferts des DivX. Bref, les cartes vous donneront entière satisfaction pour l'enregistrement de vos photos et de vos vidéos.

Qu'est-ce que c'est ?

X
Unité de vitesse qui correspond à 150 Ko/s. Cette vitesse est celle de lecture à vitesse normale des CD-Audio. Les premiers CD-Audio avaient une capacité maximale de 650 Mo, soit 74 minutes de musique avec une vitesse de 1X. Une carte mémoire 60X possède donc une vitesse de 9 Mo/s.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Photo : duel de cartes mémoire Compact Flash, Lexar contre SanDisk
Mini scanner, mini imprimante, les indispensables périphériques de la rentrée
Dossier sport connecté : des solutions pour toutes les disciplines
Shield Tablet : tous les détails sur la nouvelle tablette gamer de Nvidia
Test de l’AmpliFi 150 : l’enceinte Bluetooth cachée dans un ampli 2.0 pour guitariste (vidéo)
Comparatif : 10 bracelets connectés pour bouger cet été
Test du Seagate Wireless Plus 2 To : un disque dur Wi-Fi pour smartphone et tablette (vidéo)
Belkin contre Logitech, quel est le meilleur clavier pour votre iPad Air ?
Test de la HP Photosmart 5525 : un multifonction Wi-Fi pas cher et de bonne qualité (Vidéo)
Test du BenQ W1500 : le cinéma à la maison (vidéo)
Test ampoules connectées Awox : la lumière au bout du smartphone (vidéo)
Computex 2014 : un clavier joueur unique en son genre chez CoolerMaster
[MàJ] Intel : Processeurs Broadwell à Noël, Haswell Devil's Canyon pour le Computex !
Liquid Leap : Acer officialise son bracelet connecté
Microsoft était bien censé présenter une Surface Mini le 20 mai
MedPi 2014 : I.R.I.S. lance deux scanners portables Wi-Fi
[Spécial Taiwan] Visite dans la Mecque du shopping high tech
[Spécial Taiwan] Dans les coulisses de la dernière usine de cartes-mères de l’île
[Spécial Taiwan] Pour Thermaltake, le jeu PC n'est pas mort