Une quatrième épreuve toujours aussi difficile