La capture à prix doux