Vente d'objets nazis: Yahoo rejette la condamnation de la justice française

Dans une interview à Libération, Jerry Yang, le cofondateur du site américain, a rejeté toute idée de filtrer l'accès des internautes français aux enchères nazies.

Votre opinion

Postez un commentaire