Un virus déguisé en antivirus

Un e-mail signé de l'éditeur d'antivirus Trend Micro proposant un correctif contre Nimda circule actuellement sur le Net. En fait de correctif, il s'agit d'un cheval de Troie, dont l'expéditeur n'a rien à voir avec Trend.

Votre opinion

Postez un commentaire