Un terrain propice à la propagation des virus ?

Certaines fonctions de Windows 2000 favoriseraient la propagation des virus. La technologie Intellimirror et l'Active Directory sont les principaux suspects. Aucun incident n'a étayé ces hypothèses, que Microsoft réfute ou nuance.