Mis à jour le
Un constructeur condamné à rembourser Windows
 

Devant un tribunal de proximité, un particulier vient d'obtenir un généreux remboursement de 180 euros pour des logiciels préinstallés sur un PC neuf et qu'il ne désirait pas utiliser.