Télécoms : s'il n'en reste qu'un...