Spam : condamné à verser 360 millions de dollars à Facebook

Spam : condamné à verser 360 millions de dollars à Facebook
 

A l’origine de plus de 7 millions de messages non désirés, un expéditeur de spam devra verser 262 millions d'euros de dommages et intérêts au réseau social.