SolarWinds : le mystère du hack de l'année élucidé par Microsoft ?
 

Les mises à jour vérolées du logiciel Orion n’étaient qu’une porte d’entrée pour, au final, mettre la main sur des jetons d’authentification de services cloud.

Votre opinion

Postez un commentaire