Serveurs : Fujitsu Siemens passe à l'Itanium