Reuters plaide coupable pour une photo truquée