QXL veut un Ricardo au rabais

Le doute plane sur l'acquisition du site d'enchères en ligne allemand par son homologue anglais, depuis la publication par QXL d'un communiqué sibyllin.