Quand PriceLine investit dans Lastminute

Les mauvaises nouvelles se succèdent pour le pionnier des enchères inversées, y compris dans le dépôt de ses noms de domaine.

Votre opinion

Postez un commentaire