Procès ZeniMax-Oculus : Mark Zuckerberg témoigne pour défendre Facebook
 
Glenn Chapmann AFP

Le patron de Facebook a soutenu qu'Oculus n'a jamais emprunté ses technologies à ZeniMax et que les accusations sont sans fondement. 

Cécile BOLESSE

Journaliste

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire