La firme de Mark Zuckerberg souhaite depuis longtemps imposer Messenger comme le premier service de messagerie. En supprimant la version web mobile, Facebook met tout en œuvre pour augmenter le téléchargement de son application.