Plus radical que le virus… le bug !