Pelles, pioches, finances : à qui profite le Web ?