Pas de panique, il n’y a pas (encore) de ver utilisant la faille Log4Shell
 

Une analyse erronée a fait croire, pendant quelques jours, qu’un tel malware était en train de se propager.