Meta, anciennement Facebook, porte plainte contre des pirates très prolifiques
 

Les hackers ont créé plus de 39 000 sites web qui ont usurpé l’identité de Facebook, Messenger, Instagram ou WhatsApp, dans le but de collecter des identifiants.