Après avoir annoncé qu’il partirait en chasse aux services permettant de contourner ses limitations par pays, Netflix a apparemment ouvert les hostilités. Les Australiens sont les premières victimes. A quand les Français ?

Journaliste