(Mise à jour) Les sénateurs appelés à sauver la tarification à la seconde

Les associations de consommateurs n'ont pas obtenu gain de cause. La commission des affaires économiques du Sénat a finalement renoncé à imposer la tarification à la seconde aux opérateurs, préférant opter pour la formule des députés.