Microsoft change la répartition de ses revenus