Le P. D.-G. de Facebook ne veut pas adopter la même position que Twitter. Ce dernier a signalé pour la première fois cette semaine que certains propos de Donald Trump pouvaient être trompeurs.