Les questions de droit boudées par les jeunes pousses

Passée l'euphorie, les dot-com européennes peinent à prendre en considération les règles de droit. Près de la moitié d'entre elles n'ont pas enregistré tous leurs noms de domaine. À leurs risques et périls !

Votre opinion

Postez un commentaire