Européennes: face à la montée du RN, Macron met son gouvernement sous pression
 
Emmanuel Macron - Philippe Wojazer - POOL - AFP

Facebook, Google, Twitter, Microsoft... Les grandes entreprises de la tech ont signé l'« Appel de Christchurch », mercredi 15 mai, à Paris. Avec une vingtaine de pays, elles s'engagent à supprimer immédiatement les contenus extrémistes violents. Donald Trump, lui, manque à l'appel. 

Votre opinion

Postez un commentaire