Qualcomm
 
Le logo Qualcomm. -

Les géants des semi-conducteurs ont également indiqué à leurs employés de ne plus rien vendre au constructeur chinois. Après Google, c’est un autre coup dur pour Huawei.

Votre opinion

Postez un commentaire