Les deux crises

Même en temps de paix, les marchés aiment bien se faire peur.