Le suicide virtuel ne plait pas à Facebook

La polémique monte entre le numéro un des réseaux sociaux et les sites qui aident les internautes à faire le grand ménage dans leurs données personnelles.