Le prompteur, c'est mon PC