Le Napster de la téléphonie

Le Napster de la téléphonie
 

La voix sur IP commence enfin à décoller. Logiciels, matériels, bande passante : tout est prêt pour permettre au grand public et aux entreprises de téléphoner sans compter. Bref, tout ce qu'il faut pour embêter les opérateurs de téléphonie.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Paikan_cc
    Paikan_cc     

    En effet Skype est vraiment un bon produit et gratuit de surcroit!
    Je l'utilise a titre privé depuis presque 5 mois sans jamais le moindre soucis.
    C'est pour cette raison que j'ai conseillé mes employeurs a l'utiliser pour les communication internationnales (Pologne-Russie).
    Le son est toujours bon, pour peu d'avoir un micro correct.

    Je le conseille fortement.

  • Conquis
    Conquis     

    Un court témoignage sur les usages que fait ma (petite) entreprise du logiciel Skype

    Le siège est à Paris et certains consultants-télétravailleurs sont installés à Aix-en-Provence et à Marseille. Depuis six mois que nous utilisons Skype, nous avons drastiquement réduit notre facture télécom.

    Le mode "téléconférence" est également très pratique (Paris/Aix/Marseille) en interne, mais aussi avec certains de nos clients.

    Nous nous sommes également disciplinés, afin de ne pas rendre le "netcall" aussi intrusif que l'e-mail en son temps ou la messagerie instantanée ; après une phase de "je-t'appelle-dès-qu'une-idée-me-passe-par-la-tête", l'usage s'est maintenant calqué sur nos anciennes pratiques en téléphonie classique.

    La qualité du son de Skype est à notre sens bien meilleure que celle du téléphone classique, et ce, avec une liaison ADSL ne dépassant pas les 512/128.

    Enfin, aussi étonnant que cela puisse paraitre, nous avons fortement réduit notre utlisation de la... visiophonie (NetMeeting), peut-être parce que la qualité du son de Skype est une valeur ajoutée plus forte que celle de l'image (saccadée) de nos correspondants !

Votre réponse
Postez un commentaire