Le jeu vidéo français fait feu contre les pouvoirs publics

Editeurs et studios français mettent en cause le gouvernement, peu empressé, selon eux, de soutenir un secteur menacé.