Le fisc américain réclame 9 milliards de dollars d'arriérés d'impôts à Facebook

Le plus haut tribunal de Suisse part du principe que les
 

À San Francisco, un procès s'est ouvert opposant le service des impôts fédéral au premier réseau social mondial. Le motif ? Ne pas avoir payé assez de taxes.

Votre opinion

Postez un commentaire