Le DRM ultraviolet fait son come-back