L'Athlon en configuration biprocesseur semble prometteur