La synchronisation comme une image