La Maison Blanche ratisse large pour protéger les réseaux US

Un an après l'attaque du 11 septembre, le gouvernement américain met au point sa contre-attaque virtuelle. Richard Clarke, conseiller du président, boucle sa " stratégie nationale pour sécuriser l'espace cyber ".

Votre opinion

Postez un commentaire