L'anonymat sur le Net n'a jamais existé, mais ce n'est pas une raison pour le tuer
 
Pixabay

Face aux propos haineux sur les réseaux sociaux, le gouvernement veut faciliter l’identification des internautes. Des lois plus répressives sont en préparation au niveau national et européen. Voici à quoi il faut s'attendre.

Votre opinion

Postez un commentaire