Kits mains-libres : la polémique continue